Douceur de vivre entre les champs de lavande

Lieve et Bart sont tombés sous le charme de la Provence. La Douce France les fait rayonner. Encore aujourd’hui. Car après près de vingt ans, ils connaissent parfaitement la région et ses habitants. Pourtant, la diversité des senteurs et des couleurs ne cesse de les surprendre jour après jour. Ils y ont ouvert de charmantes chambres d’hôtes raffinées en 1998. Histoire d’une famille qui a trouvé le bonheur au milieu des champs de lavande.

Sillonner le paysage vallonné du Luberon est une expérience vivifiante. Ce n’est pas un hasard si cette région est appréciée des artistes et des romantiques du monde entier. Le contraste entre les sentiers qui serpentent entre les tournesols et les petits villages typiques et animés est énorme. Ici, convivialité et bonhomie vont de pair. Tout comme une agréable discussion s’accompagne d’un bon verre de vin. En cette chaude journée d’été, l’odeur du thym, du romarin et du jasmin nous enveloppe d’un délicat voile parfumé.

Retour au bercail

Bart et Lieve ont vite compris que leur bonheur était ici et ont décidé d’y ouvrir leurs propres chambres d’hôtes, un projet qui leur tenait à cœur depuis longtemps. Trouver l’endroit idéal n’a par contre rien eu d’évident. « Bart a ratissé la région de long en large, jusqu’à la Côte d’Azur », explique Lieve. « Je travaillais à l’époque à mi-temps, comme kinésithérapeute à l’hôpital de Gordes. Notre fille Louise avait deux ans. Un soir, lors de l’une de nos promenades, nous sommes passés devant un magnifique terrain donnant avec vue sur le Luberon et l’idyllique village de Ménerbes que nous connaissions si bien. Le déclic fut immédiat: c’était comme un retour au bercail. »

Travailler dur tout en profitant

Bart et Lieve ont dû faire preuve d’une grande persuasion pour convaincre le propriétaire de vendre son terrain. « Cela marque le début de l’une des plus belles périodes de notre vie », ajoute Lieve. « Nous avons travaillé avec deux entreprises familiales, l’une pour la construction, l’autre pour la plomberie et l’électricité. Avec leur aide, Bart a construit lui-même le garage et la poolhouse. Chacun se respectait, l’ambiance était bon enfant et fraternelle. Nous avons travaillé dur, tout en prenant malgré tout le temps de profiter de la vie. Tous les midis, je prévoyais une pause d’une heure et demi, avec une petite sieste pour reprendre des forces. Et toujours avec une belle table bien garnie. Travailler et se faire plaisir allaient de pair. Neuf mois plus tard, tout était terminé. Sous ce soleil brûlant, la prestation mérite d’être appréciée. »

Un mélange champêtre rafraîchissant

Les chambres d’hôtes Les Douze Oliviers – un hommage aux douze oliviers du jardin et un clin d’œil à la douceur de vivre dans ‘La Douce France’ – étaient nées. Le bâtiment et ses annexes ont été construits dans le style provençal typique de la région. L’intérieur est lui aussi méridional, mais avec la touche personnelle de Bart et Lieve. « Bart exploite sa propre agence immobilière à Ménerbes, ce qui lui donne de nombreuses idées. En outre, la région regorge de magnifiques magasins de décoration et de tissus. Sans oublier l’hebdomadaire marché aux antiquités de l’Isle-sur-la-Sorgue, dont la réputation est d’envergure internationale. J’aime m’inspirer de toutes ces choses, pour ensuite créer ma propre ambiance. J’apprécie les intérieurs chaleureux et conviviaux, à l’allure naturelle. Je préfère qu’une maison soit agréable à vivre plutôt que conforme à un certain style. Cela explique pourquoi vous retrouvez chez nous ce mélange champêtre rafraîchissant de plusieurs styles. L’essentiel est que nos hôtes se sentent ici comme chez eux. »

Quatre chambres d’hôtes

Les Douze Oliviers, ce sont quatre chambres d’hôtes aménagées avec charme et style, qui offrent une vue à couper le souffle. Les noms des chambres – Araban, Cipressino, Coucourelle et Manzanille – évoquent les oliviers. Les chambres disposent de tout le confort moderne et d’une salle de bains. « Nous avons trois chambres de deux personnes au premier étage du bâtiment principal », explique Lieve. « La quatrième chambre occupe une annexe, dans le jardin. Plus spacieuse, elle peut accueillir jusqu’à quatre personnes. Idéal pour les familles avec enfants. »

Poolhouse

Lieve sert son délicieux petit déjeuner sur la terrasse couverte, dont la vue sur le Petit Luberon est époustouflante. Le point d’orgue du jardin entretenu avec soin est assurément la poolhouse et sa cuisine d’été. « C’est l’endroit que nous préférons l’été », souligne Lieve. « La vue sur la piscine et le Luberon est propice aux bavardages avec nos hôtes, un verre de vin à la main. Après une journée bien chargée, c’est ici aussi que nous nous retrouvons en famille, pour papoter avec notre fille Louise et son ami. Un bon gigot d’agneau et une ratatouille fraîche, il n’en faut pas plus. Pour moi, le bonheur, c’est exactement cela. »

Une région aux multiples facettes

Lorsque les soirées sont plus fraîches ou durant les mois d’hiver, les hôtes apprécient le séjour et son feu ouvert. Une petite bibliothèque propose également une multitude d’informations sur la région. Une chose est sûre, cette région a vraiment beaucoup à offrir. Ménerbes figure parmi l’un des plus beaux villages de France, son ambiance et son allure sont tout simplement uniques. Niché au pied du Luberon, donnant sur le fameux Mont Ventoux, cette montagne que tout cycliste digne ce nom se doit d’affronter au moins une fois dans sa vie… Avec Avignon, Arles et Aix-en-Provence à un jet de pierre, l’amateur de culture et de patrimoine historique sera comblé. Vous aimez la bonne chère? Là encore, vous êtes au bon endroit: des brasseries locales servant des menus simples mais soignés aux grands restaurants proposant d’excellents menus à plusieurs services, tout est possible. Et la luminosité tellement caractéristique et réputée du Luberon est quant à elle gratuite.

Infos et réservations

  • www.les-douze-oliviers.com
  • GSM : +33(0)6/81.07.01.53
  • lieve.hoorens@wanadoo.fr

Source: MAISONS de Charme 04-2014 | Photos Tessa Francesca | Texte Tim Torfs