In the spotlight – rencontre avec Inge

On retrouve des fidèles lecteurs de Maisons de Charme dans toute la Belgique et même au-delà de nos frontières. Pour notre troisième lectrice ‘in the spotlight’, nous nous sommes rendus jusque dans le nord des Pays-Bas. Mais, la superbe ferme d’Inge en valait bien le déplacement.

Touche-à-tout

Inge est une véritable touche-à-tout. Dans sa maison, elle a aménagé un salon de beauté et des chambres d’hôtes. Elle projette également de transformer la caravane de clown qui trône au jardin en un chambre d’hôtes supplémentaire. Fait est qu’elle voue une vraie passion à la déco.  “Nous vivons ici depuis six ans », raconte Inge. « Avant, nous habitions dans une maison des années trente. Je définirais le style de notre habitation actuelle de campagnard/industriel. Il y avait du pain sur la planche pour atteindre ce résultat : initialement, la cuisine était minuscule et il y avait beaucoup trop de couleurs. »

Fan depuis 8 ans

Quand on voit l’intérieur d’Inge, on ne s’étonne pas le moins du monde qu’elle soit une fervente lectrice de MDC. « Autrefois, je lisais plein d’autres magazines. Mais ils ont tous évolué vers un style trop moderne à mon goût. C’est ainsi que je suis passée au MDC, il y a maintenant huit ans de cela », explique-t-elle. « J’aime divers styles, que je tente d’ailleurs d’associer entre eux. Pour ce faire, je puise énormément d’inspiration dans le MDC. Je dévore ce magazine jusque dans les moindres détails. »

La relève est assurée

Inge semble avoir transmis sa passion pour la déco à ses enfants. « J’aime regarder les programmes déco à la télé et notre fille se joint toujours à moi. Elle n’a que neuf ans mais elle s’intéresse déjà à l’aménagement d’intérieur. Elle a par exemple économisé pour s’acheter de nouveaux objets déco pour sa chambre. Même notre fils Daniel a un sens prononcé du bon goût. Il ne choisit jamais rien d’excentrique, préférant la simplicité. Ils tiennent sûrement cela de moi”, dit-elle en riant.

Inge est l’un des visages de notre campagne publicitaire. Prochainement, vous en découvrirez donc plus sur son intérieur et son histoire.
Vous pouvez encore toujours voter pour le prix du public de notre campagne ‘In the spotlight’. Votez ici pour votre lecteur favori!

Source : photographie Sarah Van Hove | Texte Bert De Pau et Laura Liebens