Une villa au style brut et chaleureux

On entend parfois dire qu’une maison de rêve n’est jamais terminée. Tom et Sophie pourront vous le confirmer. Voilà dix ans qu’ils occupent leur maison actuelle, mais ils ne cessent d’y apporter régulièrement des changements sans parvenir au style brut, pur et chaleureux qu’ils recherchent.

Pas de panique

Si vous aviez vu la maison dont Sophie et Tom ont fait l’acquisition il y a une dizaine d’années, vous ne la reconnaîtriez pas aujourd’hui. Le bâtiment de soixante ans était complètement décrépi, ses murs étaient peints dans d’étranges couleurs et il y avait partout du tapis plain, même dans la salle de bains… Pourtant, tout cela ne représentait pas un obstacle pour eux puisque Sophie a immédiatement vu le potentiel de l’endroit. « C’est un réflexe chez moi », explique-t-elle. « Dès que je pénètre quelque part, je vois tout de suite les mesures qui pourraient être prises. Et cela a également été le cas ici. Mes collègues et amis ont réagi avec une certaine crainte lorsqu’ils ont vu la maison juste après que nous l’ayons achetée, mais j’étais confiante. » Les lourdes rénovations ont débuté dans la bonne humeur. Les propriétaires ont commencé par camper dans l’orangerie pendant qu’ils se chargeaient de l’étage et, une fois celui-ci terminé, ils y ont déménagé pour s’attaquer au rez-de-chaussée. Le fil conducteur de tout ce processus était de trouver à chaque fois une solution économe. « La cuisine en est un bel exemple. Elle ressemble à du sur-mesure mais c’est en réalité une cuisine Ikea que nous avons relookée avec de nouveaux boutons de porte et un plan de travail en stuc de béton que Tom a réalisé lui-même. Le vieil évier en pierre bleue provient à l’origine d’un château français. Tom est très habile. Cela tombe bien, je pense à toutes les idées créatives et c’est lui qui les met en oeuvre. »

Intéressantes imperfections

Même après la fin des travaux de rénovation, beaucoup de changements ont encore été apportés. La cuisine actuelle par exemple est déjà la deuxième à être installée par le couple. L’ambiance intérieure a aussi évolué avec ses habitants au fil de ces dix années. « Au départ, le style était rustique et classique, avec beaucoup d’éléments fabriqués en série en guise de décoration, raconte Sophie. »Plus tard, nous nous sommes mis en quête de pièces uniques plus exclusives. Nous avons quelques adresses favorites où j’adore errer à la recherche de ‘trésors’. J’apprécie tout particulièrement lorsqu’un objet n’est pas parfait. De petites fissures ou un coin manquant le rendent plus intéressant. Et aussi plus brut et plus pur, un style qui fait que l’on se sent davantage chez nous. Les teintes naturelles qui dominent s’intègrent aussi à la perfection ici. Ce n’est pas ce que l’on attendrait de moi à voir les vêtements que je porte, car je choisis habituellement des couleurs très vives en la matière. »

Changement permanent

Même si Sophie et Tom se sentent merveilleusement bien aujourd’hui dans leur maison, il est cependant fort probable qu’ils se mettent bientôt à la recherche de nouveaux horizons. C’est la conséquence du succès inattendu de Puur Wonen, la boutique de décoration d’intérieur que Sophie vient de lancer en janvier de cette année. « Bien qu’il s’agisse principalement de vente en ligne, les gens aiment malgré tout venir jeter un coup d’œil pour voir à quoi ressemblent vraiment les articles », explique-t-elle. « Étant donné que je ne dispose pas de pièce à part, ces objets occupent tout bonnement mon séjour alors que je préfère à vrai dire un intérieur paisible. Dans les premiers temps où nous avons emménagé, il y avait encore plus de décorations dans la maison. À mesure que je me débarrassais de certaines choses, ce qui restait était mieux mis en valeur. Ce serait donc bien si nous trouvions quelque chose de plus grand pour accueillir les clients. » Mais le couple n’est pas pressé. Et même s’il leur arrive de temps à autre de chercher ailleurs, cela ne signifie pas qu’ils restent les bras croisés dans leur logement actuel. Sophie continue à élaborer des plans. « Tout d’abord, j’aimerais continuer d’aménager le jardin et m’occuper ensuite de la salle de bains. Les murs sont encore pourvus de lattes en bois blanches. Je trouvais cela super il y a dix ans, mais maintenant j’aimerais les remplacer par du Tadelakt. Tom devient parfois fou car je n’arrête pas de vouloir changer les choses, mais je n’y peux rien. Parfois, je me réveille pendant la nuit et je me mets à décorer des intérieurs dans ma tête. C’est plus fort que moi, c’est une véritable passion. »

Source MAISONS de Charmes août/septembre 2015 | Photos Claude Smeekens | Texte Bert De Pau